牛皮癣 Niúpíxuǎn – psoriasis

On estime aujourd’hui que 2 à 3% de la population mondiale est atteinte de psoriasis. En France, 2,4 millions de personnes seraient concernées, hommes et femmes à égalité. C’est une maladie pouvant survenir à tout âge avec, semble t-il deux pics plus particuliers de survenue : autour de l’adolescence (12-15 ans) puis vers la cinquantaine.

Par définition, il s’agit d’une maladie chronique récurrente provoquant des plaques rouges surélevées avec un aspect d’ écaille blanche argentée et des bordures distinctes.  Les plaques correspondent à un renouvellement excessif et accéléré de la couche la plus superficielle de la peau – l’épiderme – auquel s’ajoute une réaction inflammatoire expliquant l’aspect rouge et les démangeaisons. Les démangeaisons provoquent des taches sanguinolentes de la taille d’une tête d’épingle (signe d’Auspitz). Les cellules superficielles de l’épiderme se renouvellent en moins d’une semaine (4 à 5 jours) au lieu de 28 jours habituellement. La peau ne joue pas son rôle de barrière protectrice et elle devient plus sensible encore aux agressions extérieures.

Dans certains cas (environ 30%), le psoriasis se complique d’une atteinte des articulations des membres, des doigts ou de la colonne vertébrale. On parle alors de rhumatisme psoriasique. Cette évolution peut se faire d’emblée ou être tardive. Elle est imprévisible. Dans de rares cas, l’atteinte peut précéder l’atteinte cutanée. Les facteurs déclencheurs sont le stress, les allergies, le manque de sommeil, le régime alimentaire, les médicaments, etc. L’asthme est souvent concomitant au psoriasis.

Pour consulter la suite de cet article, veuillez souscrire à notre abonnement annuel.

Vous aurez accès à toutes les archives de ce blog et à du contenu exclusif (conférences zoom, cas de patients, ...)

Enregistrer un nouveau compte

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.