Le diagnostic en médecine chinoise classique – 1ère partie

Si le diagnostic est exact, que l’emplacement des points est précis et que la technique d’aiguille est habille, le résultat sera rapide et efficace. 

Maitre Tung (Dǒng Jǐng Chāng 董景昌) – Préface de son ouvrage de 1973

Pour consulter la suite de cet article, veuillez souscrire à notre abonnement annuel.

Vous aurez accès à toutes les archives de ce blog et à du contenu exclusif (conférences zoom, cas de patients, ...)

Enregistrer un nouveau compte

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *