Une réflexion sur l’acupuncture de maitre Tung

Les écrits de Maître Tung sont peu nombreux :

  • « Acupuncture Tung, ses canaux réguliers et points unique » (Notes de 1968)
  • « Acupuncture Tung, ses canaux réguliers et points unique » (Projet de 1972)
  • « Acupuncture Tung, ses canaux réguliers et points uniques » (Manuel de 1973)
  • « Tung’s Acupuncture » édition anglaise (1973)
  • « Traitement du Zhong Feng du président Lon Nol de la République Khmère » (1971, 1972) , ces deux dossiers médicaux ont été publiés par Maître Tung.

Dans les ouvrages originaux de maitre Tung, il n’y aucune discussion concernant la théorie médicale chinoise. Maitre Tung ne mentionnait que rarement des éléments de théorie auprès de ses étudiants. Il décrit chaque point comme étant relié à un shén jīng mais n’a laissé aucune indication pour expliquer ce qu’il entendait réellement par ce terme.

Les traductions anglaises utilisent généralement le terme de « nerf » ou « zone de réaction ».

Ces termes ont été choisi parce qu’il n’existait pas a priori et à l’époque, d’équivalent occidental à la notion de shén jīng de Maître Tung.

Le Dr Chuan-Min Wang affirme que les shén jīng désignent les méridiens d’acupuncture.

Le Dr Wei-Chieh Young, pour sa part, prétend que « les discussions anatomiques dans l’ouvrage originel de maitre Tung font référence à la fonction des points ».

De nombreux points du système Tung chevauchent des points d’acupuncture conventionnelle avec des indications similaires, par exemple Huo Chan 33.04 est Zhi Gou SJ 6, et sont tous deux utilises pour traiter la constipation. De même, certains points sont nommés en fonction de leur relation avec un méridien ou un point spécifique de l’acupuncture conventionnelle, par exemple, Ce San Li 77.22 « à coté de San Li », en référence a sa localisation proche de Zu San Li 36E.

Pour consulter la suite de cet article, veuillez souscrire à notre abonnement annuel.

Vous aurez accès à toutes les archives de ce blog et à du contenu exclusif (conférences zoom, cas de patients, ...)

Enregistrer un nouveau compte

Articles liés

Technique d’acupuncture de la famille Tung Ching Chang 董景昌 (Dǒng Jǐngchāng)

Je voudrais vous parler du livre “Technique d’acupuncture de la famille Tung Tung Ching chang 董景昌 (Dǒng Jǐngchāng)” écrit par Nicolas Berger.
Pour commencer cet ouvrage est remarquable à plus d’un titre. Il est d’abord très bien construit. Il présente un contenu pertinent et surtout fidèle aux ouvrages publiés en chinois et en anglais en 1968, 1972 et 1973, agrémenté de quelques réflexions personnelles sur lequel je reviendrai plus tard.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *