Y a-t-il eu des développements pertinents en acupuncture après la publication du Ling Shu?

Le Ling Shu est le premier livre écrit sur l’acupuncture. Composé de 81 chapitres, il est contruit sous la forme d’un dialogue entre le maitre Qibo et son illustre étudiant Huangdi. Leur discussion couvre tous les aspects de l’acupuncture: la théorie des méridiens, leur trajet et leur symptomatologie, la localisation et l’usage des points, les différentes techniques d’aiguille, etc. Qibo discute également de l’étiopathologie et des traitements de nombreuses maladies.

Pour consulter la suite de cet article, veuillez souscrire à notre abonnement annuel.

Vous aurez accès à toutes les archives de ce blog et à du contenu exclusif (conférences zoom, cas de patients, ...)

Enregistrer un nouveau compte

Articles liés

Guang ming 光明

Seulement le taiyin de main selon Suwen et Taisu Taiyang de pied selon Taisu et Wang Bing, taiyang de main selon Suwen zhuzheng fawei et Leijing Selon Wang Bing, il s’agit de Zhi zheng (7IG). Selon Leijing il s’agit du point jing (passage) du shaoyin de…

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *