Zhong fu 中府

Sources : Ling Shu et Zhen Jiu Jia Yi Jing, traductions C. Milsky et G. Andrès

Le [point] Zhong fu (1P) est le [point] mu1 du poumon. On l’appelle aussi Ying zhong shu. Il se situe à un pouce au-dessous du [point] Yun men (2P) dans un creux [situé] trois espaces intercostaux au-dessus du mamelon2, [là où] l’on sent battre une artère sous la main. On le localise en position en position couchée sur le dos.

On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant cinq expirations. On y fait cinq cônes de moxa.

C’est [un point] de rencontre (會 hui) du taiyin de main et de pied.

Jiayi jing III-17 : « Les douze points qui descendent de chaque côté de la poitrine à partir du [point] Yun men (2P), situé latéralement à 2 pouces du [point] Qi hu (13E), jusqu’au [point] Shi douleur (17Rt) »

  1. Le Zhenjiu dacheng dit : « mu signifie recueillir, ce qui veut dire que le souffle du méridien s’accumule dans ce point ». Le Leijing tuyi dit : « ce [caractère] se prononce mu ; le Jutong lun (chapitre 31 du Suwen) emploie à sa place le caractère mo (membrane), car le système de liaison des membranes (muxi) entre les chairs (rou) est l’endroit où s’assemble le souffle des organes, c’est pourquoi on l’appelle mu. »
  2. Le Zhenjiu jingxue dit : « comme chez l’homme le mamelon se situe sous la quatrième côte, “trois espaces intercostaux” correspondent à trois côtes en comptant vers le haut à partir du mamelon ; autrement dit, en comptant de haut en bas on trouve le point sous le bord de la première côte là où la chair est molle à son côté externe ».

Pour consulter la suite de cet article, veuillez souscrire à notre abonnement annuel.

Vous aurez accès à toutes les archives de ce blog et à du contenu exclusif (conférences zoom, cas de patients, ...)

Enregistrer un nouveau compte

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *